ON A VU : Traces – Les 7 doigts de la main

Traces est l’un des premiers spectacles de la compagnie canadienne, les 7 doigts de la main. Il se joue en ce moment à Paris au théâtre Bobino et ce jusqu’au 23 avril prochain. Nous avons eu l’honneur de pouvoir assister à la grande première le 3 février dernier.

Ce n’est pas le premier spectacle des 7 doigts de la main que nous ayons vu. En effet, bien avant la création de FanDeCirque, nous avons croisé la route de Psy, Séquence 8 et Cuisines et Confessions. Traces est en fait l’un des plus vieux spectacles de la compagnie, le deuxième pour être précis. Il a été créé en 2006 et fête donc cette année ses 10 ans. 10 ans pour un spectacle de cirque c’est une très belle performance digne d’une production du Cirque du Soleil ou bien d’une comédie musicale à succès ! C’est en quelque sorte cette création qui a donné ses lettres de noblesse à la compagnie et lui a permis de conquérir un marché international. En 10 ans, le spectacle a été joué plus de 1800 fois dans 25 pays différents et réunit plus d’un million de spectateurs !

Tracces - Les 7 doigts de la main - Paris - 2016

 

Traces, c’est l’histoire de 7 jeunes gens qui luttent contre le temps et tentent par tous les moyens possible de laisser leur trace. Un désastre est sur le point de se produire, il faut donc faire vite. Ils nous content leurs passés, nous faisant partager leurs forces et leurs faiblesses et, alors que nous apprenons à mieux les connaître, leurs extraordinaires tours de force acrobatiques prennent une tournure étonnement humaine.

Le spectacle a été mis en scène par Shana Carroll et Gypsy Snyder, deux des sept membres fondateurs de la compagnie. Traces est d’ailleurs le premier spectacle qui ne met pas en scène les membres fondateurs de ce collectif.

« Nous fondons ce collectif autour d’un noyau dur, composé d’artistes et de collaborateurs habités par la même vision humaine et le même esprit de coopération et de solidarité. Notre intention première est la création, nous souhaitons sortir des sentiers battus, innover, étonner, toucher. Nous voulons présenter des spectacles à grandeur d’homme, dans lesquels le spectateur peut facilement s’identifier aux artistes. En intégrant de façon originale les différentes formes d’art que sont la musique, la danse, le théâtre, les arts visuels, le cinéma et les médias électroniques, nous voulons proposer une nouvelle perspective du quotidien en mettant en scène le côté extraordinaire caché dans le sillon de l’ordinaire. En plus d’émouvoir et de réjouir, nous voulons inviter les spectateurs à se questionner sur leurs perceptions de la vie et de la réalité et les inciter à réfléchir sur leurs valeurs et leurs espérances. »

Isabelle Chassé, Shana Carroll, Patrick Léonard, Faon Shane, Gypsy Snider, Sébastien Soldevila et Samuel Tétreault. (Avril 2002)

Traces - Les 7 doigts de la main - Paris - 2016

© Michael Meske

Le spectacle démarre sur un très beau numéro de mains à mains dansé. On retrouve des disciplines assez classiques qui deviennent au fil des années des incontournables des cirques contemporains : trapèze fixe, mâts chinois, bascule, cerceaux chinois (le grand final et spécialité de la compagnie), roue Cyr, sangles, etc. Mention très spéciale au numéro de diabolo exécuté de main de maître. L’artiste enchaine à une vitesse folle les figures qui sont toutes plus difficiles les unes que les autres. La compagnie offre aussi un étonnant numéro de contorsions dans des chaines d’acier,  une alternative originale au très classique numéro de tissu.

Traces - Les 7 doigts de la main - Paris - 2016

© Michael Meske

Chaque numéro est savamment mis en scène et orchestré. Ce sont soit des numéros individuels, des duos ou bien des numéros collectifs. Ces derniers sont de loin les plus impressionnants. Le fait que ce spectacle se joue dans un théâtre avec une proximité importante du public et une hauteur de scène assez faible (comparée à un grand chapiteau) amplifie l’aspect sensationnel des numéros acrobatiques. Lors des voltiges, les artistes donnent l’impression de frôler les limites de la salle.

Traces - Les 7 doigts de la main - Paris - 2016

© Michael Meske

La mise en scène du spectacle est assez réussie même si certains tableaux souffrent de quelques longueurs ( la chorégraphie avec les ballons de basket ou bien celle avec les skate-boards). De très bonnes idées sont présentes dans la narration, mais elles ne sont pas assez développées et on reste un peu sur sa faim. On pense par exemple à l’usage de la vidéo (osé et précurseur il y a 10 ans) et au dessin. La bande-son du spectacle est toujours réalisée à partir de musiques déjà existantes. Les amateurs de radio Nova seront probablement ravis.

Traces - Les 7 doigts de la main - Paris - 2016

© Michael Meske

En 10 ans, il est vrai que le spectacle Traces a forcement un peu vieilli. Les grands fans de cirque sont déjà habitués à cette esthétique de cirque contemporain épurée et urbaine et certains d’entre eux diraient même qu’il est temps de passer à autre chose.

Ceux qui ont déjà vu un spectacle des 7 doigts de la main ne seront pas non plus perdus et reconnaîtront les différents codes qui ont fait et font le succès de cette compagnie : des artistes jeunes et polyvalents ancrés dans la réalité (tantôt acteurs, tantôt danseurs, tantôt musiciens, tantôt acrobates, tantôt performeurs), un unique décor, une mise en scène chorégraphiée et rythmée, des numéros classiques ancrés dans la narration (mât chinois, anneaux chinois, trapèze, équilibre, main à mains), etc.

Quoi qu’il en soit, Traces est un spectacle référence et probablement la première inspiration d’un style de cirque contemporain désormais bien connu. C’est un moment d’évasion et de respiration très agréable pour le spectateur qui jongle avec ses émotions : l’amusement, le frisson, la tendresse, la curiosité. Les différents numéros proposés par ces 7 jeunes artistes sont d’une très grande qualité, d’un haut niveau de technicité et remarquablement interprétés. Seuls certains tableaux ont quelques longueurs et le fil global de l’histoire est un peu confus. Nous vous recommandons sans trop d’hésitation ce spectacle.

Traces – Les 7 doigts de la main

du 3 février au 23 avril 2016
au théâtre Bobino
14-20, rue de la Gaîté,
75014 Paris

à partir de 25 euros

Bouton 200x40

Une réflexion au sujet de “ON A VU : Traces – Les 7 doigts de la main

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.