Cirque Plume : La Dernière Saison

C’est bientôt fini pour le Cirque Plume ! En effet le cirque (qui a fêté récemment ses 30 ans) va cesser définitivement son activité dans environ 4 ans. Leur ultime création intitulée La Dernière Saison est en « work in progress » dans leur ville originelle  de Besançon.

La dernière saion -

La grande dernière première est prévue pour le printemps, le 19 mai prochain exactement. Après son passage à Besançon, le spectacle va partir en tournée et sera d’ailleurs à La Villette, sous chapiteau, dans le 19ème arrondissement de Paris dans un an et demis du 26 septembre au 30 décembre 2018. Prenons date donc !

À propos du spectacle :

Le Cirque Plume habite un chapiteau de cirque et le Jura des forêts : lieux magiques accueillant en leur sein les monstres et les anges, les joies et les peurs enfantines, les paradis oubliés.
Aujourd’hui, la nature, le vivant, le sauvage sont devenus des objets. À détruire ou à consommer…
Le Cirque Plume s’empare de la forêt, de la neige et du vent. À sa façon, dans le rire et la fragilité, en actes de cirque et de musiques.
« La dernière saison » est un poème à partager.
Une dernière fois.

Tempus Fugit ? – Photo : Yves Petit

Pourquoi le Cirque Plume ferme-t-il ses portes ?

L’un des membres fondateurs, Bernard Kudlak, explique plusieurs raisons dans un article paru dans l’Est Républicain. Il dit :  » La dizaine de personnes qui sont à l’origine, ont dépassé souvent les 60 ans. Et je ne crois pas qu’il y ait des gens de trente ans qui aient envie de reprendre un projet comme ça. Ils ont une autre façon de voir les choses. Le Cirque Plume n’est pas une marque qui se transmet. C’est bien aussi, les choses qui finissent. »

article cirque plume

Article paru dans l’édition du 15 septembre 2016 dans L’Est Républicain.

À cela il évoque aussi le fait que le projet de s’installer en fixe à Besançon avec une école de cirque n’ait jamais vue le jour. Quoi qu’il en soit, les choses se termineront en 2020/21 et les les archives seront déposées à la Bibliothèque Mitterand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *